Un nouveau souffle pour les campings municipaux

Article publié le 21/11/2018

Les deux campings municipaux fonctionnaient selon un modèle économique très fragile face aux nouvelles exigences de la clientèle touristique et une concurrence accrue sur le littoral landais. À l’issue d’une procédure de délégation de service public, ils seront gérés durant 18 ans par une entreprise spécialisée dans l’hôtellerie de plein air. La majorité municipale a considéré que ce mode de gestion lui offrait l’opportunité de moderniser ces établissements, sans grever ses capacités d’investissement et tout en conservant son patrimoine. C’est pour elle la meilleure manière de donner un nouveau souffle à ses campings. Ce choix s’est imposé à l’issue d’une réflexion sur l’avenir des campings du lac et de la plage que la ville de Mimizan gérait jusqu’à présent en régie. 


DES INVESTISSEMENTS ET DES ANIMATIONS 

Le délégataire des campings municipaux, la société Holding New Aire, gérée par Marc Dauliach, a déjà réalisé de lourds investissements, notamment à la plage. En premier lieu, il s’agissait d’engager des travaux d’aménagement et d’embellissement avec la réfection des blocs sanitaires et l’amélioration des espaces verts. À la plage, cela s’est aussi traduit par la création d’un espace aquatique et d’un centre de bien-être et également l’installation de nouveaux mobil-homes et de tentes sur pilotis avec l’objectif d’offrir une diversité d’hébergements et d’infrastructures qui correspond aux besoins d’une clientèle familiale de plus en plus exigeante. Pour cette première année d’exploitation les deux campings sont montés en gamme : 4* pour le camping de la plage et 3* pour celui du lac. 

L’offre du délégataire se décline comme celle d’un «camping-club», avec un grand nombre de services proposés à sa clientèle dont de la restauration (création d’un bar-restaurant et achat de licence), des animations, des activités sportives ou culturelles, des soirées à thème et un club pour les enfants. Un positionnement qui donne plus de vie aux établissements et répond à ce que recherche une clientèle familiale et fidèle à la destination de Mimizan. Cette offre de services s’est traduite par de nouveaux besoins en personnel et une priorité donnée aux candidatures de Mimizannais qui présentaient les qualifications requises. Dans le même esprit, le délégataire a retenu des entreprises locales pour assurer les animations des deux campings de la plage et du lac. Dès la première saison d’exploitation, la fréquentation a été en hausse de 30% à la plage et les réservations pour l’été prochain sont déjà significatives. En revanche, elle stagne au camping du lac. Marc Dauliach entend y réaliser des aménagements en adéquation avec le site et développer des animations orientées « nature » afin de proposer une offre complémentaire sur les deux campings de Mimizan.

 


LA DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC, C’EST QUOI ? 

La délégation de service public est une procédure encadrée par laquelle les collectivités publiques confient à un tiers, le plus souvent privé, l’exécution d’un service public. Elle peut prendre la forme d’une concession, d’un contrat d’affermage ou d’une régie. Le délégataire peut être chargé de construire des ouvrages et d’acquérir des biens nécessaires au service. Il n’y a pas de perte de propriété : la commune reste propriétaire des deux campings du lac et de la plage et perçoit même à ce titre des redevances. Le contrat signé avec le délégataire précise ses obligations et notamment de respecter un cahier des charges fixé par la collectivité pour assurer la qualité du service proposé. Déléguer le service public ne signifie pas pour la personne publique délégante de l’abandonner : elle demeure responsable de cette activité et à ce titre, est en mesure de contrôler le délégataire. 

 

Galerie photos

à lire également

ça se passe à mimizan !

Voir tous les évènements Sans titre - 2

Toutes les rubriques

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus